Le collège

Le collège est l’établissement secondaire qui, après l’école élémentaire, accueille tous les enfants scolarisés. Ils suivent quatre années de scolarité : la sixième (6ème), la cinquième (5ème), la quatrième (4ème) et la troisième (3ème).

En termes de cycles d’apprentissage, le collège couvre la fin du cycle de consolidation (cycle 3 – CM1, CM2, 6ème) faisant de la sixième une véritable transition entre l’école élémentaire et le collège. Le cycle 4 est le cycle des approfondissements : il comprend les classes de 5ème, 4ème et 3ème.

AU COLLÈGE, LES ÉLÈVES GAGNENT EN AUTONOMIE

Ils ont un enseignant différent pour chaque matière, qui est un expert dans sa matière et dans le domaine de l’enfance et de l’adolescence. Ils peuvent changer de salle de classe plusieurs fois dans la journée en suivant un programme hebdomadaire. Contrairement à ce qui se passe dans d’autres programmes, les élèves font toujours partie d’un groupe-classe, ce qui est un atout pour leur bien-être social. Ils sont soutenus par leurs enseignants, ainsi que par un groupe de pairs qui jouent un rôle important en les aidant à s’organiser et à s’adapter à leur nouvelle vie et à leur nouvel environnement au collège.

Les compétences en matière de gestion du temps et les habitudes d’étude autonomes sont inculquées tout au long de ces années afin de préparer les élèves à une plus grande autonomie et à des cours plus difficiles au lycée.

AU COLLÈGE, LES HORIZONS DES ÉLÈVES S'ÉLARGISSENT

Au collège, les élèves apprennent une quatrième langue à partir de la 5ème année. Ils participent à des concours et à des voyages, apprennent à parler en public et à travailler en groupe. Ils développent en outre de solides compétences en matière de pensée critique dans le cadre d’un programme stimulant et engageant qui requiert leur engagement.

LE BREVET DES COLLÈGE

À la fin de la 3ème, le Diplôme National du Brevet ou DNB évalue les connaissances et les compétences que les élèves ont acquises à la fin du collège. Les épreuves du diplôme national du brevet comprennent quatre écrits et un oral : elles complètent l’évaluation du niveau de maîtrise du socle commun.

Les sujets et les modalités des épreuves écrites correspondent aux programmes du cycle 4 :

  • épreuve écrite de français,
  • épreuve écrite de mathématiques,
  • épreuve écrite d’histoire – géographie – enseignement moral et civique et physique-chimie,
  • épreuve écrite de sciences de la vie et de la Terre, technologie, dite « épreuve de sciences »


L’épreuve orale de soutenance d’un projet permet au candidat de présenter l’un des objets d’étude qu’il a abordés dans le cadre de l’enseignement d’histoire des arts, ou l’un des projets qu’il a menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l’un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours éducatif de santé, parcours d’éducation artistique et culturelle) qu’il a suivis. Cette épreuve orale est une soutenance : elle a pour objet d’évaluer la capacité du candidat à exposer les connaissances et compétences qu’il a acquises, notamment dans le cadre des programmes d’enseignement de l’histoire des arts et de toutes les disciplines qui auront contribué à nourrir cette soutenance.

Quelles matières étudie-t-on au collège ?

Feed your brain

4 PARCOURS ÉDUCATIFS

Pour appréhender le concept de parcours dans toutes ses dimensions, il est nécessaire d’envisager les deux acceptions possibles du terme « parcours ».

Il y a d’une part le parcours du point de vue de l’établissement, celui qui fait l’objet d’une programmation intégrée à l’organisation pédagogique du collège ou du lycée. Il s’agit du chemin que l’on souhaite que les élèves empruntent. Il y a d’autre part le parcours du point de vue de l’élève, celui qu’il vit effectivement de façon personnelle et qu’il s’approprie progressivement.

La notion de parcours éducatif intègre ainsi l’idée d’une acquisition progressive de connaissances et de compétences qui s’accumulent tout au long du cheminement de l’élève, un cheminement dont le principal moteur doit être l’élève lui-même. Son accompagnement par toute l’équipe pédagogique doit lui permettre à la fois de structurer ses acquis et de s’approprier son propre parcours. Cette appropriation pourra ainsi contribuer à donner au parcours sa dimension individuelle.

Le parcours citoyen vise à la construction, par l’élève, d’un jugement moral et civique, à l’acquisition d’un esprit critique et d’une culture de l’engagement.

Le parcours Avenir permet à chaque élève de construire progressivement son orientation et de découvrir le monde économique et professionnel.

Le parcours éducatif de santé permet de structurer la présentation des dispositifs qui concernent à la fois la protection de la santé des élèves, les activités éducatives liées à la prévention des conduites à risques et les activités pédagogiques

Le parcours d’éducation artistique et culturelle a pour ambition de favoriser l’égal accès de tous les élèves à l’art à travers l’acquisition d’une culture artistique personnelle.