La monoparentalité pendant la crise du Coronavirus

La crise du coronavirus est dure pour toutes les familles. Mais pour un parent gardien, le fait de devoir subir seul cette situation désavantageuse peut-être particulièrement épuisant.
Ci-dessous quelques conseils pour les parents gardiens pendant cette période difficile.

Accepter la situation

Accepter la situation dans laquelle vous vous trouvez ne signifie pas que vous devez l'aimer.

Cela signifie que vous acceptez les émotions que vous ressentez, y compris la colère et la frustration. Lorsque vous êtes dans une mauvaise situation, essayez d’identifier qu’est-ce qui est hors de votre contrôle. Une fois que vous aurez reconnu et accepté les circonstances incontrôlables, vous pourrez alors aller de l'avant pour améliorer ce que vous pouvez changer. Accepter une situation que vous ne pouvez pas changer, pourrait vous permettre de:

Placer la barre de vos compétences parentales plus bas.

Acceptez le fait qu'il y aura des jours où, si vous pouvez faire en sorte que tout le monde soit nourri et douché, avec quelques activités achevées par-ci, par-là, c'est déjà bien ! Si vous pouvez faire un peu plus, ne serait-ce qu’un jour par semaine, c'est parfait ! Et si les choses sont plus difficiles le lendemain, ce n’est pas grave !

Accepter de ne pas pouvoir réaliser toutes les activités d’apprentissage de vos enfants.

Il est pratiquement impossible de travailler de la maison et d'être l’unique enseignant de votre enfant cinq jours par semaine. Si vous arrivez à faire les activités scolaires avec votre enfant trois jours par semaine au lieu de cinq, c'est magnifique ! Si vous ne pouvez en faire que deux pour l'instant, c'est bien aussi. Il peut également être utile de communiquer avec les enseignants qui sont toujours disponibles pour vous apporter un soutien supplémentaire dans des situations stressantes ou même simplement accorder à votre enfant un temps supplémentaire pour terminer ou rendre ses devoirs.

Fixer vos priorités.

Peut-être faudrait-il ralentir un petit peu et choisir de faire en premier les choses les plus importantes puis passer à celles qui sont moins pressantes...

Prendre du temps pour soi et des temps de pause chaque jour.

Au moins deux fois par jour, faites un break pour vous ressourcer.

Une petite marche, lire votre roman préféré, appeler un ami… quelque chose qui vous éloigne pendant quelques minutes de votre environnement stressant. Il est très important pour votre équilibre, et donc votre santé mentale et physique, de régulièrement recharger vos batteries pour retrouver de l’énergie et affronter les défis de la journée de manière positive et optimiste.

Être plus tolérant quant aux écrans.

Cela ne signifie pas que vous devez laisser votre enfant regarder la télévision toute la journée. Mais en lui autorisant un peu plus de temps sur l'iPad ou une demi-heure de jeu supplémentaire, vous vous donnez à vous-même le temps de vous ressourcer et vous permettez ainsi à toute la famille de faire une petite pause.

Demander de l’aide

Prenez contact avec l'enseignant ou la psychologue scolaire ou même avec votre propre thérapeute, si jamais.

Prévoyez des rendez-vous réguliers sur Skype ou WhatsApp avec les grands-parents de votre enfant ou le parent non gardien. Quinze ou vingt minutes de « garde virtuelle » peuvent vous donner le temps de prendre une douche ou de faire un appel téléphonique important. Le fait de programmer ces rendez-vous à la même heure chaque jour ou chaque semaine peut également vous donner à vous et à votre enfant un peu de structure et des moments de plaisirs individuels. 

Élaborer un plan pour concilier travail et garde d'enfants

Comme pour tout ce qui est en rapport avec la situation actuelle, votre vie professionnelle n'est peut-être pas à son top. Mais tant que vous accomplissez les tâches quotidiennes essentielles, cela signifie que vous faites bien votre travail. Sachez que votre supérieur et vos collègues sont probablement eux-mêmes confrontés à des défis similaires, et si vous le pouvez, essayez d'être ouvert avec eux sur ce que vous êtes réellement capable d’accomplir au travail en ce moment.


Utilisez des aides visuelles et des minuteurs pour indiquer à votre enfant quand vous êtes disponible et quand vous devez travailler. Pour les jeunes enfants, vous pouvez leur proposer une activité qu'ils peuvent faire de manière relativement indépendante, et puis y jeter un coup d’œil toutes les cinq minutes environ pour vérifier qu’ils se débrouillent bien. Les enfants plus grands doivent être encouragés à faire seuls leurs devoirs pour gagner en autonomie, avec votre aide au besoin.

Gérer les problèmes de comportement

Avec tous les changements que les enfants ont subi récemment et les restrictions imposées par la pandémie, il est normal que des difficultés de comportement surgissent vu que les enfants ont soudainement perdu leurs repères dans le monde - leurs amis, leur école, leur emploi du temps. Il faudrait donc s’attendre à des crises de colère, à des manifestations d’anxiété et même à des régressions. L’essentiel est de discuter calmement du problème, quel qu'il soit, plutôt que de leur crier dessus ou de les culpabiliser ; vous éviterez ainsi que les choses ne dégénèrent et vous apprenez à vos enfants également comment on peut gérer les conflits d’une manière constructive.

Accorder de l’attention positive à votre enfant

Si par exemple votre petit de 4 ans recommence à faire pipi au lit, encouragez-le et félicitez-le lorsqu’il ne mouille pas son lit. Evitez d’accorder une attention négative et excessive aux comportements régressifs de votre enfant car vous risquez de les renforcer !

Finalement, rappelez-vous qu’il est certain que vous n’arriverez pas à tout gérer à la perfection et ce n’est pas souhaitable car cela vous met la pression, augmente le stress et donc les tensions avec vos enfants. Vous avez besoin de temps pour vous, de temps libre et de repos. En prenant ces temps pour vous, vous vous ressourcez. Ainsi, vous prenez également soin de votre famille car vous serez ensuite pleinement disponible pour elle !

  • Créé le .
  • Dernière mise à jour le .
  • Vues: 1126

© 2020 Lycée Français Jean Mermoz
All Rights Reserved